Le pourquoi du comment

Je tente ici d'expliquer un peu mon approche en chambre noire, pour ce qui est du noir et blanc.

Je fais simplement dire pourquoi je fais les interventions qui doivent faites en chambre noire. Je ferai sûrement un autre texte sur les méthodes pour y arriver.

+80% Sans cette intervention la formation rocheuse ne verrait pas sa continuité sous l'eau. Plus que 80% et nous pourrions déceler l'effet de brûlage, ca c'est vraiment non... pour ma part.

+40% Pour donner un peu de tonus à l'arrière et aller chercher du détail dans le petit morceau de glace.

+30% Pour aller chercher plus de détails dans le triangle rocheux.

+15% Fermeture, à peine visible à l'oeil nu, je suis un fervent de la fermeture, sans aller au vignettage parce qu'encore une fois pour moi sentir le bruler... Mais l'oeil du spectateur reste plus captif à l'intérieur de la photo.

-40% Pour aller chercher un maximum de détails dans l'eau profonde, encore une fois, plus que ca, c'est étrange mais l'eau devient "molle". Non mais on pert un beau contraste.

-20% Dans les arbres et la formation rocheuse pour déboucher les noirs, leur donner plus de matières.

C'est vraiment bref, mais ca vous donne une idée de ce qui est fait dans le noir avec une photo.

 

La photographie est disponible maintenant

https://mlheureuxroy.com/collections/tirages-argentiques-noir-et-blanc/products/les-falls-sans-chutes

1 comment

  • Salut Mathieu, superbe approche. Et comme ça donne le goût d’imprimer un portfolio noir et blanc!

    Marius Jomphe

Leave a comment