Pointe St-Pierre - Exposition en cours

Tout d'abord, j'aimerais remercier Conservation de la nature Canada pour la protection et l'aménagement de ce lieu très spécial.

C'est un endroit intéressant et fascinant; ses formations rocheuses, ses champs, Paradise Point, etc. font de cet endroit un incontournable pour quiconque aime la nature. Plusieurs espèces d'oiseaux se côtoient, on peut y entendre les loups marins sur l'île plate. En foulant les sentiers, les champs et les petites forêts, il est facile de se replonger dans le passé. D’abord en pensant à l'ordre des "Recollect", ces moines venus d'Espagne en 1670 d'où l'origine du nom Pointe St-Pierre. Par la suite sont venus les Jersiais, les Italiens et toutes les autres... et bien sûr avant tout cela il y avait les autochtones qui occupaient le territoire sans cette sédentarité.

 

Nous avons tendance à voir l'homme et la nature comme deux entités. Ces petites balades à Pointe St-Pierre m'on fait réaliser que nous sommes trop liés pour être deux entités, et pour preuve lorsque nous entendons "protéger la nature" nous ne comprenons pas se protéger de nous-mêmes. Notre relation avec le temps nous joue des tours, mais le simple mouvement de l'océan devrait nous rappeler que nous sommes éphémères.

 

C'est dans cette optique que j'ai amorcé cette série photographique. La présence humaine est à peine perceptible sur certaines photos; une bouée, un sentier, des maisons au loin, etc. Ce temps passé à contempler un paysage en mouvement constant m'inculque le respect du temps passé, respect de la nature, de nous-mêmes.




Leave a comment